Leiko

http://images.imagehotel.net/f907626131.gif
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Irisya

Aller en bas 
AuteurMessage
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Mer 4 Avr - 19:23

Contents ?


Irisya



Chapitre1 Découverte

Elle se souvenait d’avoir vu une sorte d’insecte bleu ou quelque chose qui y ressemblait puis, plus rien. Artémis était pourtant sure d’être dans sa chambre quand elle s’est évanouie. Mais ce qui l’entourait, ça ne ressemblait pas du tout à sa chambre… ni à la Terre d’ailleurs. Pourtant, l’endroit lui semblait familier. Peut-être l’avait-elle déjà vu en rêve? Tout cela était bizarre, l’herbe était bleue, le ciel, mauve et la terre, d’un jaune très pâle, presque blanc, il n’y avait aucun arbre mais des fleurs qui semblaient vivantes. Un de ces petits insectes qu’elle avait vu interrompit ses pensées.

-Etes-vous Artémis Legouoli ?

-Je crois, oui. Répondit la jeune fille, complètement perturbée.

-Bien, nous pouvons donc vous emmener près des autres. Quoi! Elle n’était pas la seule? Artémis croyait qu’ils devraient beaucoup marcher, mais ils n’ont même pas dû faire un seul pas, elle ne devait même pas se lever de la pelouse! Celui des insectes qui semblait être leur chef, les téléporta dans une pièce entièrement d’or. Dans cette pièce, il y avait une fille assez petite mais qui semblait totalement à l’aise dans ce nouveau monde, un garçon qui, dans son coin, devait vraiment ressentir les mêmes choses qu’Artémis, l’angoisse et un énorme miroir dont les contours étaient bleus turquoise. Elle allait s’asseoir quand elle vit que ses yeux avaient complètement changé de couleur, ils n’étaient plus bruns mais de couleur mauve. La fille qu’elle avait remarquée en entrant dans la pièce d’or s’approcha d’elle.

-Bonjour!Moi, c’est Natacha et toi?

-Euh, Artémis. On est où, là ?

-On ne t’a pas renseignée ? Le miroir est là pour ça.

-Le miroir parle !

-Oui, moi aussi j’ai eu du mal à y croire.

-Si tu le dis… Et elle se dirigea vers l’énorme miroir

Elle s'approcha lentement du miroir pour comprendre, avec une certaine appréhension. Mais au premier pas le garçon lui posa une main sur l'épaule comme pour la retenir. En se retournant vers lui elle se rend compte que Natacha lance un regard désapprobateur au jeune homme. Il ne semblait pas s'en soucier et avertit Artémis.
- Es-tu certaine de vouloir des réponses?
Artémis comprit qu'il ne pouvait en dire plus, mais elle en était sûre! Le miroir cachait un secret. Sa curiosité ne pouvait l'empêcher de rester à distance. Elle fit un pas supplémentaire et observa. L'image ne paraissait pas naturelle. C'est bien elle qu'elle entrevoit dans ce miroir, mais au bout de quelques secondes elle est submergée par le doute. C'est impossible! Se dit-elle. Elle porte son regard sur ses deux compagnons. Natacha l'encourage du regard. Quant au garçon il ne veux pas la regarder droit dans les yeux. Il ne dit rien.
Artémis se décide alors à poser sa main sur le miroir. Un flash apparut dans son esprit et elle fit un bond en arrière. Elle était effrayée! Les yeux grands ouverts, les pupilles dilatées, la respiration rapide et saccadée, elle ne pouvait détourner le regard. Poussée par une irrésistible force elle recommença l'expérience une seconde fois...

Le miroir afficha son image, mais elle était habillée en guerrière. Elle ne comprenait pas, elle qui n'a jamais participé à un combat et se retourna vers Natacha sans savoir quoi lui dire. Ce qui n'est pas le cas de l'autre adolescente.
-Alors? Tu as vu quoi? Et je vois que tu as fait la connaissance avec Martin.
-Si tu le dis... Dit Artémis qui n'avait rien écouté de ce qu'elle avait raconté. Elle était trop perturbée à cause de cette image qu’elle avait vue dans le miroir.
-Vous êtes ici pour quoi? Enchaîna-t-elle aussitôt, elle n’avait aucune envie de penser encore à ce miroir, elle souhaitait vraiment que ce ne soit pas une prémonition.
-On a pas plus d'info que toi. Dit la jeune fille un peu déçue de ne pas avoir réponse à tout.
-FAUX! Intervient le jeune homme. Nous avons été enlevés par ces créatures pour qu'elles se servent de nous, dit-il en sanglot. Ca réaction était peut-être exagérée mais il n’avait pas tord, et Artémis le allait le découvrir bientôt.

Et Martin retourna dans son coin en regardant les deux filles d’un œil méfiant.

-Mais qu’est-ce qu’il a ? Questionna Artémis, qui n’avait pas envie de se disputer le premier jour

-Il est comme ça depuis que les Gouolis l’ont emmené ici.

-Gouolis ! Dit la jeune fille, totalement dépassée par les événements.

-Bien sur, répondit Natacha, interloquée, pourquoi ? Artémis ne fit pas attention à la question et se dit qu’il était impossible que son nom vienne d’un petit peuple d’un autre monde. Et pourtant…

-Hé ho! Le cri de Natacha détacha Artémis de ses pensées. Mais cela la perturba, est-ce que ces ancêtres étaient de ce monde ? Et quel était ce monde ? Et le plus important, pourquoi était-elle ici ? Toutes ces questions s’encombraient dans sa tête. La minute d’après, une femme à deux têtes arriva dans la salle au miroir et annonça Martin. Celui-ci ne se fit pas prier pour sortir de cette salle. Seuls les deux filles et le miroir étaient encore dans la grande pièce d’or.

-C’était qui ? Questionna Artémis qui commençait franchement à avoir la migraine.

-Aucune idée, c’est elle qui m’a amenée ici. Répondit Natacha.

-Mais dans quel monde sommes-nous ? Cria Artémis qui en avait marre.

-Irisya, monde des créatures magiques et des magiciens. Magiciens ! Cela voudrait dire qu’elle est une magicienne ? Elle s’assit par terre, dans un coin isolé pour réfléchir. Puis, elle pensa que tout cela n’était qu’un rêve et que son réveil la sortira de ce cauchemar. Mais ce fut la dame à deux têtes qui s’en chargea, car elle était la prochaine sur sa liste. Et c’est avec regret qu’elle quitta sa nouvelle amie.

-Tu dois certainement savoir pourquoi tu es là. Dit la dame à deux têtes.

- Non… Dit la jeune fille sans plus d’enthousiasme.

-Bon, ces Gouolis sont vraiment des incapables !

-Mais qu’est ce que je fais là ? Enchaîna-t-elle tout de suite.

-Tu vas protéger Irisya, dit tout simplement l’être bizarre.

-Quoi ? Moi, Artémis la chochotte, protéger une planète entière ? Dit l’adolescente, totalement angoissée.

Non, il y a aura aussi Martin et Natacha. D’accord, là elle voulait vraiment se réveiller, mais ce n’était rien à côté de ce que la dame allait lui demander.

-Fais pousser cette plante. Ordonna l’être étrange.

-Que moi je fasse quoi ! Dit Artémis qui n’attendait que la sonnerie de son réveil.

-Concentre-toi sur une plante en particulier et lance-toi, allez, on a pas que ça à faire ! Elle essaya d’appliquer les consignes et… miracle ! Ca marche. Cela se passa si vite mais la rose géante apparut avec élégance. L’être étrange la regarda, apparemment, elle était stupéfaite par l’exploit d’Artémis.

-C’est la première fois que je vois quelqu’un faire de la magie comme ça depuis Ariniola !

-Qui ? Dit la jeune fille carrément dépassée par les événements.

-La plus grande magicienne qui n’ait jamais atterrit sur cette planète. Répondit la dame à deux têtes qui était sur le point de s’évanouir.

-Mais pourquoi cette plante est-elle si fantastique, appart, bien sur, le fait que je sois magicienne ?

-Ta plante mesure trois mètres de haut, tu l’as faite en à peine cinq secondes et tu n’es même pas entraînée ! D’accord, récapitulons, elle est magicienne, elle est puissante et enfin, elle ne sait même pourquoi elle et pas quelqu’un d’autre. Enfin, la dame à deux têtes lui dit qu’elle pouvait rejoindre Martin.

Celui-ci s’empressa de presser de questions Artémis de questions :

-Qu’est-ce qu’elle t’as dit ? Tu es magicienne ? Tu as réussit à faire pousser la plante ? C’était quoi comme plante ?

-Une rose géante. Dit-elle sans plus de précisions.

-Et qu’as-tu vus dans le miroir. Demanda-t-il en perdant son enthousiasme. La jeune magicienne ne voulait pas répondre et elle mentit.

-Rien… Martin savait qu’elle mentait mais ne voulait pas faire de commentaires, il n’était pas idiot.

Les minutes qui suivirent furent silencieuses jusqu’au moment où Natacha arriva dans la salle.

-Alors ? Lui dit Artémis.

-Super, on m’a dit de faire pousser une plante et j’ai fait pousser un bonsaï en fleur. Répondit-elle, fière de son exploit. Ce qui n’était pas le cas d’Artémis, elle voulait vraiment oublier ce qu’elle avait fait dans le bureau de la dame à deux têtes.

-C’était quoi cette créature bizarre ? Arriva enfin à dire Artémis.

-Olli, une toudeu. Répondit immédiatement Martin. Et de deux, combien de créatures bizarres y a t-il encore dans ce monde ? Elle n’en avait encore aucunes idées mais elle savait que ça ne durerait pas car tout cela venait d’un seul coup.

Puis un autre garçon entra dans la salle. Il s’assit dans un coin, regarda autour de lui, enleva ses chaussures et… s’endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
TITOU1818
demi-dieux
demi-dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2186
Age : 48
Localisation : CHER
Emploi : mere au foyer
Loisirs : ma famille, mes pioux et travaux d'aiguilles
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Jeu 5 Avr - 19:32

je trouve ca tres bien et ce qui m'impressionne le plus c'est que j'ai une belle fille de 12 ans qui est loin d'ecrire comme toi c'est fou bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Jeu 5 Avr - 19:34

Merci Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
TITOU1818
demi-dieux
demi-dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2186
Age : 48
Localisation : CHER
Emploi : mere au foyer
Loisirs : ma famille, mes pioux et travaux d'aiguilles
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Jeu 5 Avr - 19:36

tu n'as pas a rougir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Jeu 5 Avr - 19:39

On m'a jamais fait de compliments sur mes écrits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
TITOU1818
demi-dieux
demi-dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2186
Age : 48
Localisation : CHER
Emploi : mere au foyer
Loisirs : ma famille, mes pioux et travaux d'aiguilles
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Jeu 5 Avr - 23:49

il y a toujours une première fois continue comme ca c'est tres bien moi je n'i pas autant d'imagination que toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchoune
novice
novice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 55
Localisation : Ain
Emploi : de bureau
Loisirs : peinture lecture
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Ven 6 Avr - 21:01

C'est vrai, je suis assez impressionnée par ton histoire: tu as beaucoup d'imagination, et tu écrit déjà très bien pour une fille de ton âge
J'ai bien aimé!
Juste un petit conseil, que j'espère tu ne prendras pas mal: fais attention au temps ( tu dois en choisir un: soit le présent, soit le passé, mais pas les mélanger), et ainsi, ce sera vraiment super!!!
Continue, c'est très encourageant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Ven 6 Avr - 22:14

Ma mère m'a déjà fait la reflexion et j'essaye de corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Sam 7 Avr - 23:11

Petit inconvénient, je peux plus le continuer... ça n'a pas que des bons côtés un nouvel ordinateur (pff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Dim 8 Avr - 19:27

Encore un peu de lecture pour ceux qui aiment...

Chapitre2 Romain

-Il est bizarre, dit Martin. Bon, encore quelque chose de bizarre. Artémis n’attendait qu’une chose, se réveiller. C’est ce que fit le jeune garçon qui venait d’entrer dans la pièce dorée. Il regarda autour de lui, se leva et alla se présenter.

-Je m’appelle Romain Liorah, êtes-vous sur Irisya depuis longtemps ? Artémis n’avait qu’une envie, dire que c’était trop longtemps pour elle mais elle se retint de peur de paraître impolie.

-Non, répondirent les trois adolescents en chœur.

-Bonjour, je m’appelle Natacha et toi, cela fait combien de temps que tu te trouves ici ?

-J’ai passé ma vie ici, mes parents étaient… il ne termina jamais sa phrase et Artémis le trouvait encore plus étrange. Mais quel était son secret ? Elle fut prise par une affreuse migraine et perdit l’équilibre. Tout se passa très vite, Romain se précipita vers Artémis et la rattrapa immédiatement. Elle ne comprit pas très bien ce qui lui était arrivé mais lors d’un moment elle aurait tout fait pour ne pas se réveiller. Elle croisa le regard du jeune homme et se rendit compte que lui aussi la regardait. Romain avait des yeux de cristal, des cheveux longs et blonds et devait bien mesurer dix centimètres de plus qu’Artémis. Il était d’une beauté… magique. Ils étaient quatre à être choisis et ils ne s’attendaient pas à voir quelqu’un d’autre entrer dans la salle dorée. Quelques minutes plus tard, la toudeu les conduisit à leur chambre, les deux filles entrèrent dans la leur et s’émerveillèrent devant la chambre dont les murs étaient tapissés de roses qui dégageaient un somptueux parfum, les meubles étaient blancs, les lits, eux, étaient recouverts de soie. Tout cela formait un magnifique ensemble. Derrière les fenêtres, se tenaient un jardin bien entretenu et un lac où se baignaient les cygnes.

-J’espère que nous ne devrions pas dormir là, intervint Martin.

-Non, vous serez dans la chambre voisine. Dit la toudeu. Dés que les deux garçons entrèrent dans la chambre, ils se rendirent compte qu’il n’y avait que deux matelas au sol. Ils se retournèrent vers la toudeu qui ne semblait pas étonnée.

-Qu’est-il arrivé à notre chambre ? Questionna Romain.

-Nous ne connaissions pas vos goûts et avons préféré vous laisser faire votre décoration vous-mêmes. Romain fit directement apparaître un lit en dessous de son matelas. Puis décida de mettre des rideaux autour des fenêtres. Il fit aussi apparaître une plante de lierre à côté de son lit.

-Hey ! C’est notre chambre, ce n’est pas que toi qui dois la décorer. S’exclama Martin. Et il essaya de faire apparaître une commode au fond de la chambre, il se rendit compte quelques secondes après que ce qu’il venait de faire apparaître n’avait rien d’une commode mais plutôt de trois planches de bois entassées et d’une poignée. Il réessaya et réussi, sans se douter que Romain l’avait aidé. Ils continuèrent ainsi la décoration de leur chambre et descendirent pour souper. Les filles étaient déjà descendues et une bonne odeur embaumait la salle à manger. Artémis et Natacha venaient à peine de faire connaissance mais elles paraissaient déjà comme les meilleures amies du monde.

-Vous êtes en retard, remarqua la toudeu. Ce n’était pas leur faute si ils avaient dû décorer leur chambre. Le souper se passa dans la joie et la bonne humeur car les aliments et les couverts n’en faisaient qu’à leur tête, les plats arrivèrent en lévitant au dessus des longues tables. La viande, les légumes, les fruits, les boissons et plein d’autres choses défilaient devant eux pour qu’ils se servent. Martin, qui était très gourmand, se servit le premier et se jeta presque sur le buffet magique. Les deux filles rigolaient car une petite cuillère essayait de faire le comique mais se plantait en se prenant des sucres en pleine figure. Et Romain était en train d’essayer d’attraper une pomme qui avait pris trop de vitamines au petit déjeuner. Un souper délirant pour un monde complètement délirant. Artémis commençait à prendre goût à ce monde mais elle n’avait pas oublié que son réveil allait bien sonner d’un moment à l’autre. Elle repensa à Romain et se demanda pourquoi n’avait-il pas terminé sa phrase. C’était un mystère qu’elle comptait bien élucider. Elle aurait besoin de Martin pour lui poser la question, serait-il d’accord ? Elle attendit la fin du repas et rattrapa Martin dans les couloirs qui formaient un labyrinthe, heureusement qu’il y avait un plan. Elle posa la question en bégayant.

-Heu… Est-ce que, que t t tu ; p pou pourrais…

-Qu’est-ce que tu dis ? Dit le garçon qui ne voulait pas perdre de temps.

-T t tu p p pourrais de de demander à Romain q qui ét étaient s s ses parents. Articula difficilement la jeune fille embarrassée.

-Que moi je fasse quoi ! S’exclama Martin.

-Ne m’oblige pas à le redire, fais le s’il te plaît.

-C’est bien pour toi, tu me revaudras ça.

-J’essaierais. Dit Artémis qui ne savait pas comment elle pourrait aider Martin, elle ne le connaissait que depuis quelques heures. Elle alla dans la salle de bain. Il n’y avait rien à l’intérieur. Juste le parterre en mosaïque représentant une licorne. Une bouche apparut, Artémis croyait qu’elle allait la manger. La bouche s’ouvrit et se présenta.

-Je suis Eal, entité magique faite pour servir les magiciens.

-OK, et où est passée la salle de bain ? Demanda Artémis qui n’avait nul besoin d’entité truc muche pour prendre une douche.

-La salle de bain, c’est moi. Répondit Eal.

-Je ne vais quand même pas me laver dans une bouche. Marmonna la jeune fille que Eal avait parfaitement entendue.

-Demande moi ce que tu veux. Dit tout simplement Eal.

- Une douche, ce ne serait pas du luxe ! Une douche apparut, tout était fleurit. Une eau scintillante coulait de la fleur qui servait de douche.

-Et… du savon. Continua Artémis. Dans un pot de verre, des boules parfumées apparurent à leur tour. Elle voulut se déshabiller mais elle s’arrêta au moment où elle s’est rendue compte que Eal la surveillait toujours. L’œil s’est rendu compte qu’elle dérangeait et disparut en un « pouf » sonore.

Elle voulut prendre une des boules mais elle glissa sur l’une d’elle et s’assomma.



Romain et Martin étaient dans leur chambre, ce dernier décida de se lancer et posa la question qu’il redoutait tant.

-Qu’elle était la phrase que tu n’as pas finie tout à l’heure, qui sont tes parents ? Romain ne répondit pas. Avec une lumière bleutée, il disparu et Martin resta seul dans la grande chambre. Il ne revint pas. Il lui fallut bien cinq minutes avant de se décider de courir jusqu’à la chambre des filles. Le jeune garçon entra sans frapper et Natacha sursauta. Martin ne put rien dire tellement il était gêné.

-Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda Natacha qui était à deux doigts de la crise de nerfs.

-Où est Artémis ? Réussit enfin à articuler Martin. Natacha eut l’air étonnée.

-Je croyais qu’elle était avec toi ! Répondit Natacha qui n’en pouvait plus. Il regarda autour de lui et jeta un coup d’œil dans le couloir. Il n’y avait personne à part eux deux.

-Non. Ce fut la seule chose que Martin ait pu dire avant de courir jusqu’à la chambre de la toudeu. Natacha essaya de le suivre mais à peine s’était-elle levée que Martin était déjà à mi-chemin. La jeune fille n’en revint pas que l’on pouvait courir aussi vite. Pendant ce temps, Martin toqua à la porte de toudeu, pas de réponse. Il rentra mais la toudeu n’y était pas. Il descendit les escaliers aussi vite qu’il avait couru pour rejoindre la chambre vide. L’être qu’il cherchait était dans la salle de séjour et dictait quelque chose à une plume qui écrivait sur un parchemin suspendu dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Raphaël
bon poster
bon poster
avatar

Nombre de messages : 176
Localisation : Laval (53)
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Mar 10 Avr - 1:20

Eh bien ! Tu sais que tu as de l'imagination ? Et tu sais déjà faire germer tout plein de questions dans la tête de ton lecteur ! Bravo !

Sinon, on t'a déjà fait la remarque pour le mélange des temps et je la confirme. Il peut arriver qu'on écrive quelques passages au présent dans un texte au passé (j'en connais des exemples dans Hannibal), mais c'est voulu et dans un but précis : rendre ces passages plus proches du lecteur, donc plus inquiétants (ce sont les scènes de suspense ou de meurtre qui sont écrites ainsi). Cet effet est à réserver aux écrivains expérimentés : malgré une histoire pleine de promesses, tu es encore novice (comme nous tous sur ce forum, je te rassure !), donc tenue à un petit peu d'académisme.
Autre chose : sépare bien tes dialogues et ta narration. Quand le personnage ne parle plus... c'est le moment de changer de paragraphe.

J'espère que ton nouveau PC cesse de te poser des problèmes : la suite va être difficile à attendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rtxonweb.110mb.com
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Mar 10 Avr - 10:13

J'essaierai de corriger ces erreurs quand je pourrai récupérer les dossier de l'ordinateur de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Sam 12 Mai - 17:25

Chapitre 3 Le secret.

Il approcha du fauteuil sur lequel était assise la toudeu. La plume multicolore continuait a s’agiter dans les airs et notait tout ce que disait la toudeu, Martin se dit qu’il allait se faire renvoyer dans sa chambre mais la disparition d’un ami était bien plus importante que d’être tranquille sur le fauteuil à parler à une plume. Il décida de continuer à marcher. Olli se retourna et lui lança un le pétrifiant. Quand elle comprit qui était derrière elle, elle leva le sort et le jeune garçon, put parler. Il ne s’en priva pas, après que Martin ait tout expliqué à la toudeu, elle n’en revint pas et s’assit de justesse sur le fauteuil. Elle fit un geste et une sorte de tableau transparent apparut devant elle. L’adolescent, un peu surpris, se retint de faire tout commentaire. L’être tapa cinq fois sur l’accoudoir du fauteuil sur lequel elle était assise et le tableau de couleur blanche vira immédiatement au rouge. La pièce entière en fit de même et tous les meubles se colorèrent de cette couleur. Martin recula, la toudeu le pétrifia en utilisant le sort qu’elle lui avait lancé cinq minutes auparavant. Effrayé, il s’évanouit sans que la toudeu s’en rende compte. L’être posa sa main sur le tableau baigné de rouge et Eal apparut.

-Qu’y a-t-il Dame ?

-Cherchez Romain et Artémis.

-Vous voulez dire l’héritière d’Ariniola ? Elle est dans la salle de bain. Répondit l’œil géant.

-Taisez-vous. Chuchota Olli. Personne ne doit savoir qui est Artémis Legouoli. Eal disparut du mur et fouilla tout le château pour ramener la jeune file assommée et nue. Quand la toudeu s’en rendit compte, elle se dépêcha de la vêtir d’un drap blanc. A ce moment précis, Martin reprit ces esprits et fut soulagé de voir Artémis saine, sauve… et habillée. Par contre, il ne voyait pas Romain, ce qui ne le rassura pas sachant que la jeune fille lui faisait confiance. Artémis se leva et regarda autour d’elle, elle fut surprise de se retrouver dans le salon. Elle avait mal à la tête, elle essaya de retrouver son équilibre et trébucha. Ce n’est qu’après quelques essais qu’elle réussi à tenir debout. Elle se rattrapa en s’appuyant sur la table.

-Mais où étais-tu passée ? Demanda Martin, très inquiet. La jeune fille regarda vers la porte et répondit.

-J’ai été assommée. Tous la regardèrent bizarrement, sauf Eal. Cette dernière ne semblait pas du tout surprise par l’affirmation d’Artémis. Ce détail n’échappa pas à Martin. Dés que tout le monde, à part Olli, sortit du salon, le jeune garçon rattrapa son amie.

-Romain a disparu. La réponse d’Artémis le fit sursauter.

-Ha bon… tu lui as dit ? Il s’attendait à ce qu’elle soit plus surprise que ça.

-Heu… oui mais il a dis-pa-ru. Il articula plus lentement en prononçant ce dernier mot pour s’assurer que l’adolescente comprenne. Artémis avait parfaitement compris mais ne le montrait pas. Ils rentrèrent tous dans leur chambre. Natacha avait décidé de rester dans sa chambre car elle savait très bien qu’elle n’arriverait jamais à rattraper Martin dans sa course folle, la jeune fille décida de s’informer.

-Que s’est-il passé ?

-Tu as pensé à regarder dans la salle de bain quand j’ai « disparu » ?

-Bien sur. Dit Natacha interloquée. Ces derniers mots résonnèrent dans la tête d’Artémis. Quelque chose lui échappait mais elle ne savait pas quoi. Puis, elle remarqua des larmes sur les joues de son amie. Pourquoi donc cette fille au caractère jovial pleurerait ? Elle évita une question aussi délicate malgré sa curiosité naturelle. Quand tout le monde fut au lit et endormi, à part Olli car les toudeux sont insomniaques, elle décida de mener son enquête sur Romain. Elle ouvrit la porte en faisant son possible pour qu’elle ne grince, passa devant la chambre où Martin dormait et gloussa en entendant ses ronflements, contourna soigneusement le salon où la toudeu « écrivait » toujours, ouvrit la porte qui menait dans le jardin et entreprit sa recherche. Elle marcha sur le sentier boueux et vit quelque chose dépasser d’un buisson. Artémis abandonna le sentier bien tracer et dirigea la lampe de poche vers le buisson. Elle ne se serait jamais doutée de ce qu’elle vit dans ces buissons. Elle écarta la branche et découvrit ce qui se cachait derrière… un cadavre de jeune femme ayant tout le corps couvert de sang. Elle recula et essaya de laisser un cri mais n’y arriva pas tellement sa gorge était nouée à cause de l’angoisse. Elle trébucha sur une pierre et se retrouva aux pieds de Romain mais quelque chose clochait dans son apparence. Ses cheveux étaient plus blancs que d’habitude et ses canines dépassaient de sa bouche. En découvrant ce dernier détail, elle recula à quatre pattes et toucha le cadavre. Elle écarta sa main et laissa tomber la lampe. Quand elle se leva, Artémis voulut en avoir le cœur net, était-ce Romain.

-Romain ? Dit-elle, espérant que ce ne soit pas lui.

-Oui… Répondit-il, on sentit dans sa voix une grande tristesse.

-Mais tu es…

-Un vampire ! Termina-t-il, comme s’il avait l’habitude de ce genre de remarque. Ce qui n’était pas le cas car il n’avait jamais révélé son secret honteux.

-Je ne voulais pas… Je ne pensais pas que… Excuse-moi. Bafouilla-t-elle. Et Artémis s’en alla en courant, laissant le jeune homme… vampire seul avec sa victime. Elle était en sanglots, ce garçon qu’elle croyait digne de confiance n’était qu’un… qu’un vampire suceur de sang. Elle rentra dans la chambre et s’écroula sur le lit. Elle espérait que cela n’était qu’un cauchemar et que Romain était sain, sauf et qu’il ne buvait pas vraiment de sang. Et ce cadavre, qui était-ce ? Tout cela la troublait et le fait que son ami était un vampire la traumatisait. Quand elle réussit enfin à s’endormir, elle revit l’image de Romain, dans la nuit, la jeune femme couverte de sang à ses pieds. Elle se réveilla en sursaut quand, en rêve, son ami s’approcha d’elle en ouvrant sa bouche… gueule ? et qu’il voulait la mordre. Artémis se souvint de la phrase de Natacha, elle avait bien cherché dans la salle de bain mais elle n’avait trouvé aucun passage secret. Tout cela était tout à fait étrange… Le matin, Artémis mitrailla Natacha et Martin de questions. Ces deux là lui répondirent avec ce qu’elle savait déjà. C'est-à-dire, rien. Elle croisa plusieurs fois Romain dans les nombreux couloirs durant la matinée mais n’osa pas lui parler, lui non plus d’ailleurs. Ce ne fut qu’à l’heure du dîner que Romain eut le courage d’aborder le sujet. Ce sujet qui les effrayait tous les deux…

-Heu… A propos de hier… Commença Romain.

-Tu es un vampire. Dit tout simplement Artémis.

-S’il te plaît, cela doit rester…

-Un secret. Acheva la jeune fille. Romain resta silencieux quelques secondes. Il aurait voulu répondre mais Natacha arriva dans le couloir en courant. Elle était essoufflée. Artémis allait lui demander pourquoi courait-elle comme ça mais Natacha la coupa.

-Un cadavre… dans le jardin… venez… Olli s’est… évanouie. Romain et Artémis échangèrent un regard puis décidèrent de suivre Natacha. L’adolescente courait tellement vite qu’ils avaient un peu de mal à la suivre dans ce labyrinthe de couloirs. Quand ils furent arrivés, ils virent le cadavre de la nuit dernière. Olli, la toudeu était bel et bien évanouie et Martin la traînait pour l’emmener sur un banc pour qu’elle se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Artémis
dieux
dieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3056
Age : 22
Localisation : Sur les routes d\'Amelor...
Emploi : ★ Rêveuse ★
Loisirs : Plein de choses !
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Irisya   Lun 14 Mai - 18:00

Pas de suite à l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireetecrire.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Irisya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Irisya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leiko :: Lire et écrire :: Ecriture-
Sauter vers: